Sécurité cloud

6 façons de renforcer la sécurité du cloud

Le stockage dans le nuage est aujourd’hui l’un des moyens les plus courants dont disposent les entreprises pour stocker leurs données. Cependant, la question de la sécurité reste d’actualité, car les attaques de logiciels contre rançon, les tentatives d’hameçonnage et les piratages sont également en augmentation.

Voici donc six façons dont les entreprises peuvent renforcer la sécurité des données stockées dans le nuage.

1. Améliorer la gestion des accès

Afin de réduire au minimum les piratages ou les intrusions dans vos données, vous devriez améliorer votre gestion des accès. Si vous gérez le nombre de personnes qui sont autorisées à accéder aux données en premier lieu, vous réduirez les vols. Vous pourrez réduire les tentatives d’hameçonnage ou de piratage qui peuvent provenir d’un certain nombre de points. Ce faisant, vous rendrez automatiquement vos données plus sûres.

Authentification multi-facteurs

Un excellent moyen de minimiser l’accès aux données critiques est de mettre en place une authentification à plusieurs facteurs. Les identifiants de connexion peuvent être compromis sans sécurité du nuage, vous devez donc vous assurer qu’ils ne sont pas le seul facteur d’accès.

L’authentification multifactorielle peut être réalisée par un mot de passe, une combinaison d’authentification biométrique ou un protocole d’authentification de dispositif. Vous pouvez également le faire par le biais d’un balayage de l’iris ou de la détection du visage, etc. Ces pratiques d’authentification à facteurs multiples peuvent grandement améliorer les chances d’éviter les piratages.

Niveaux d’autorisation

Vous ne devez pas seulement améliorer la gestion de l’accès, mais aussi établir des priorités quant au type de données qui sont accessibles. Par exemple, les données les plus critiques ne devraient être accessibles qu’aux personnes ayant le plus haut niveau d’autorisation. Pour ceux qui n’y ont pas accès, les données doivent être bloquées. Vous améliorez efficacement votre sécurité en empêchant simplement les données critiques d’être altérées ou volées de cette manière.

2. Définir les alertes

Même si vous avez externalisé la gestion et le stockage des données à des fournisseurs de services dans le nuage, vous devez vous sentir personnellement responsable. N’acceptez pas l’option de sécurité par défaut dans vos systèmes de gestion. Si on vous offre une meilleure sécurité pour juste un peu plus, prenez-la. Demandez également une personnalisation en matière de sécurité si vous pouvez l’obtenir. C’est une décision que vous ne regretterez pas plus tard.

Surveiller fréquemment l’activité des utilisateurs

Au lieu de se contenter d’établir des alertes et d’oublier tout le reste, il est essentiel de surveiller l’activité des utilisateurs. Il s’agit d’empêcher le vol de données si quelqu’un a accès à des informations d’identification et même à une authentification multifactorielle. Si le système détecte une activité inhabituelle ou une activité non conforme, il doit bloquer l’utilisateur.

Il devrait également y avoir des protocoles permettant de réagir à un incident dans les plus brefs délais possibles. Cela permettra de se défendre contre la plupart des cyber-menaces et des piratages.

Supprimer les utilisateurs inactifs/employés

Cela retouche le point de la minimisation des points d’accès. Si votre système a des utilisateurs inactifs ou s’il détient toujours un compte pour un ancien employé, supprimez-le immédiatement. Cela ne fait que donner aux pirates informatiques ou aux cybercriminels la possibilité d’accéder à des informations privilégiées.

Afin de garantir que tous les points d’accès inactifs soient rapidement fermés, il devrait y avoir un processus clair de désembarquement des employés. Cela devrait inclure la suppression et le retrait de tous les comptes défunts.

3. Le cryptage des données est essentiel

Si vous stockez des données critiques sur le cloud, vous devez les crypter immédiatement. Le cryptage brouille les données qui sont stockées de sorte qu’elles n’ont aucun sens. Sans les clés de décryptage, même si elle est volée, elle est inutile.

Certains fournisseurs de services en nuage cryptent automatiquement les données. Cependant, ce n’est pas encore une pratique courante pour la sécurité dans les nuages. Vous devriez donc toujours demander à votre fournisseur de services dans les nuages potentiel de vous proposer cette option.

Vous devez également demander un cryptage pour répondre aux exigences d’organisations comme HIPAA, PCI-DSS et GDPR. Ces organisations exercent désormais une influence sur la plupart des entreprises technologiques qui opèrent dans le monde entier. Il est donc dans votre intérêt de crypter vos données à la fois légalement et économiquement.

4. Restreindre le trafic sortant

Vous devez surveiller les serveurs virtuels de votre entreprise qui sont utilisés sans autorisation. Cela revient à réduire au minimum les points d’accès à vos données. Ainsi, toute menace de la part de pirates peut être minimisée si votre entreprise peut contrôler le trafic sortant.

De nombreuses attaques peuvent vous inciter à tromper votre pare-feu pour ouvrir des connexions sortantes. Cela se produit souvent parce que les connexions sortantes sont moins scrutées que les connexions entrantes. Limiter le trafic sortant peut donc vous protéger contre un grand nombre de menaces imprévues.

5. Rechercher régulièrement les vulnérabilités

Si vous pouvez rechercher des vulnérabilités dans votre propre entreprise, les serveurs en nuage ne le font souvent pas. Vous devez donc faire pression pour que ce balayage devienne une pratique régulière. Cela devrait inclure l’analyse du matériel et des logiciels pour détecter les vulnérabilités qui peuvent être facilement corrigées. Il devrait s’agir d’un événement hebdomadaire, voire mensuel. Les nouveaux patchs des sociétés antivirus, les outils anti-piratage, etc. devraient tous être une priorité.

6. Améliorer la formation et la sensibilisation des employés

La sécurité dans les nuages ne consiste pas seulement à installer certains programmes et à définir des protocoles. Il s’agit également de sensibiliser aux cyberattaques et aux piratages majeurs qui peuvent arriver à une entreprise. Il ne s’agit donc pas seulement de mettre en place le meilleur logiciel de sécurité, mais de sensibiliser les employés.

Environ 90 % de toutes les infractions sont causées par l’erreur humaine. Par conséquent, les employés mieux équipés sont plus susceptibles de mieux gérer ces infractions que ceux qui n’en sont pas conscients. C’est pourquoi vous devez veiller à ce que votre fournisseur de services en nuage mette en place un processus d’intégration pour vos employés. Ils ne doivent pas seulement être conscients du logiciel qui protège leurs données. Ils doivent également connaître les protocoles mis en place pour signaler une intrusion ou pour prévenir une attaque.

Ils doivent également bien connaître les types de cyberattaques les plus courantes qui peuvent les viser.

Dernières réflexions sur les moyens de renforcer la sécurité dans les nuages

Utilisez ces 6 conseils pour booster votre sécurité des nuages protègera vos données avec une couche de protection supplémentaire. Vos données seront non seulement plus à l’abri du vol, mais aussi de la manipulation. Même si vos données sont volées, certaines astuces empêcheront qu’elles soient utilisées contre votre entreprise.